AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ansem, le chercheur des Ténèbres (à Terminer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ansem ( sans-coeur)

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 24
Localisation : Dans les Ténèbres Du Coeur De Sora
Emploi/loisirs : Dormir
Humeur : Démente
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Ansem, le chercheur des Ténèbres (à Terminer)   Mer 9 Mar - 1:25

Nom

Prénom:
Ansem

Âge: 30

Arme:
Le Gardien
Groupe:
Sans Coeur

Alignement:

Physique: Les sans coeurs ne sont-ils pas des êtres
immatériels ? Par conséquent, ne devrait-il ne pas avoir de forme fixe.
Après tout, ne sont-ils pas le parfait opposé des similis ?
Contrairement au simili, ils n'ont pas de corps. Sans corps, la forme
n'existe pas.

On confirme ainsi mon hypothèse de la non-forme.
Bien sûr, moi, j'en suis au courant, étant donné que je suis un sans
coeur, sans doute d'ailleurs le plus puissant de tous les sans coeurs.
Mais que se passerait-il si jamais je venais à posséder une forme qui
m'est propre ? Tout d'abord, est ce possible ? Mais bon, les
scientifiques ne sont-ils pas là pour faire s'éloigner de plus en plus
les distances de l'impossible ?

J'appris malheureusement par la
suite que seuls les similis avaient la capacité de prendre réellement
forme ... Etant donné qu'ils étaient le corps de notre être de base,
cela semblait assez logique, mais je n'étais pas convaincu à ce sujet.
Je souhaitais tellement possédé un corps à moi, un vrai et non l'une de
ses copies que je volais plus ou moins facilement en contrôlant le
corps de sa victime, comme je l'avais fait avec Riku.

Ma forme
préférée que j'adoptais la majorité du temps pour sa puissance et sa
facilité de contrôle, avant de rencontrer Riku tout du moins,
ressemblait à la description ci-dessous :

Cette forme est ma
préférée pour plusieurs raisons relativement simples. La première est
sa maniabilité. La seconde qui se trouve être la raison la plus
importante est qu’elle est celle qui me rapproche le plus de mon
ancienne vie, non pas que je veuille retourner sous la forme pitoyable
que je possédais à l’époque, mais j’appréciais grandement avoir un
corps à moi, qui me ressemblait réellement mentalement d’une certaine
façon …

Mais bon, j'ai beau parlé, je ne vous renseigne pas
réellement sur ceux à quoi je ressemble, à moins que vous ne m'ayez pas
connu sous ma forme de Xehanort. Malheureusement, je ne suis que son
sans-coeur, par conséquent, j'aime lui ressembler, si les sans-coeurs
peuvent aimer, donc, j'ai fait en sorte de lui ressembler.

Je
suis un homme, un scientifique, qui possède des cheveux d'une taille
assez élevée, ils me tombent jusqu'au milieu du dos, pour dire vrai.
Mon corps en général, de la tête au pied, en passant par les mains, est
relativement bronzé. Mes mains, seul moi en connais les aspects et je
ne tiens pas à le dévoiler tout de suite, après tout, un petit suspens
ne fait de mal à personne, c'est pourquoi je les cache souvent par des
gants blancs. Ma veste est un contraste entre le bleu et le gris. Du
col jusqu'aux côtes, la couleur sera bleutée, mais à partir de mes
côtes, le gris, presque argenté, règne en maître. Sur les extrémités de
cette veste se trouvent une légère bande jaune ne mesurant pas plus de
trois centimètres de long. Sous cette veste, je dispose d'une tenue
grise-argenté, où se trouve une légère surface coupé au niveau de mes
abdominaux afin de les mettre en valeur. Je possède des bottes bleues,
mais je ne les porte que pour ressembler à mon moi complet. Je les
trouve légèrement ridicule

Caractère: Chaque homme ne possède-t-il pas des idéaux ?
Ses idéaux ne forment ils pas eux non plus la personnalité des hommes ?
C'était ce que je pensais, à l'époque où l'on m'appelait encore
Xehanort, mais cela remonte à bien des années ... Entre temps, ai-je
atteint mon but ? Je me le demande bien.

Aujourd'hui, je me
rends compte à quel point mes raisonnements que j'avais tant explorés
par le passé était futile, voir, inutile. Que sont les idéaux après
tout ? Ne serait-ce pas des objectifs que les humains se donnent, afin
d'accomplir de grandes oeuvres ?

Cependant, une fois que cette
oeuvre est réalisée, a-t-on encore seulement des idéaux ? Je pense que
oui, c'est de conserver ce que l'on a battit ... Mais je trouve cela
d'une futilité ... Une fois que nous sommes parvenus à réaliser nos
plus grands souhait, nous devrions chercher plus de puissance, nous
devrions nous fixer de nouveaux objectifs afin de continuer à
progresser.

Mais quels sont donc les objectifs que je possède ?
Qui peut bien le savoir, si ce n’est moi … Comme vous le savez sans
doute, je suis un scientifique, ou plutôt, j’étais un scientifique,
celui d’Ansem le Sage, celui dont j’ai substitué le nom.

En
tant que tel, je suis toujours à la recherche d'un savoir toujours plus
grand ... Le savoir universel, on pourrait le nommer ainsi, en effet.
Cependant, comme vous pouvez vous en doutez, un simple humain n'est pas
en mesure de réunir le savoir universel ... Pourquoi ? Tout simplement
parce que contrairement à moi, il est mortel.

Bien sûr, je l’ai
été, mortel, durant bien des années. À ce moment, on m’appelait
Xehanort, mais pourquoi être devenu un sans cœur, si ce n’est pour
devenir immortel, pour avoir une chance d’atteindre le savoir ultime ?

Vous
connaissez beaucoup de moi à présent, cependant, une partie de ma
personnalité vous est encore inconnue ... Sachez que je bluffe
quasiment en permanence. Si jamais je doute de moi, je considère comme
une faiblesse de le montrer. Pourquoi ? Tout simplement parce que mon
adversaire risquerait de pouvoir en tirer profit, contre mon gré et
qu'à partir de ce moment, si opposition il y a lieu, je serais
fortement désavantagé. Par contre, je peux légèrement déstabiliser mes
ennemis en bluffant, si j'ai de la chance. Si jamais vous m'avez déjà
vu de part le passé, peut être vous rappelez vous de moi comme un homme
extrêmement calme qui ne perd pas son sang froid facilement. Cela
aussi, ce n'est souvent que du bluff.

Il faut aussi considérer
le fait que je sois tout à fait incapable de revenir en arrière une
fois que j'ai pris une décision et que, à ce sujet, je suis tout à fait
intraitable. Si j'ai décidé que tel personne devait mourir, je ferais
tout ce qui sera en mon pouvoir pour arriver à mon objectif. Après
tout, je pense que la majorité des scientifiques sont comme ça, mais
n'oubliez pas non plus que je refuse d'être comme les autres. Je suis
moi. Mon nom est Xehanort, mais je hais à présent l'homme que je me
trouvais être par le passé. Etant un sans coeur, je ne suis personne
d'autre qu'Ansem.

Histoire:
Le Sans-cœur de Xehanort naquit du cœur de Xehanort, quand celui-ci fut consumé par les Ténèbres (créant par la même occasion Xemnas). Premier apprenti d'Ansem le Sage, dont il usurpa le nom pour écrire des rapports, il fut celui qui insista pour continuer les expériences sur les Ténèbres, au point d'en perdre son cœur. Devenu un Sans-cœur de niveau hautement supérieur, il conserva énigmatiquement ses souvenirs.
Il continua à poursuivre la connaissance ultime, croyant qu’elle
se trouvait au fond des Ténèbres, et envoya des légions de Sans-cœur
voler des cœurs pour continuer ses recherches. Son ultime dessein était
la destruction de tous les mondes, pour ensuite obtenir le pouvoir
absolu sur les Ténèbres, ainsi que Kingdom Hearts, le cœur de tous les mondes. Néanmoins, pour accéder à Kingdom Hearts, il avait besoin d’ouvrir la dernière Serrure, qui requérait les sept Princesses de cœur pour être complète. Il réalisa aussi que le porteur de la Keyblade
devait être retrouvé – s’il verrouillait les Serrures, cela mettrait
fin à ses plans. Croyant que les Princesses de cœur et le porteur de la
Keyblade sont liés, il envoya Kairi, habitante du Jardin Radieux et Princesse de cœur, dans un monde éloigné,
où se trouvait le prochain porteur de la Keyblade. En attendant le
résultat de son hypothèse, le Sans-cœur de Xehanort continua de voler
des cœurs.

Test RP:Pffff … Vous souhaitez donc tant que ça que je
vous raconte l’une de mes défaites … Pourquoi pas ma plus terrible
défaite ? Tout simplement parce que je refuse de vous contez un moment
où moi, Ansem, sans cœur de Xehanort, ancien disciple d’Ansem ne suis
pas mis en valeur. Craignez moi, je vais vous raconter ce qu’il s’est
passé durant les trois années qui ont passé … Depuis que je suis enfin
revenu à la vie pour détruire …

Ansem se venait d’être
expulser du corps de Riku, après l’explosion qu’il y avait eu lieu à
Illusiopolis, l’explosion du Kingdom Hearts. Il ne savait pas s’il
devait s’en réjouir ou pas … C’était peut être encore un peu trop tôt …
S’il était rester dans le corps de Riku pendant une année ou deux de
plus, il aurait été capable de posséder un pouvoir tout simplement
phénoménal … Mais d’une certaine façon, son pouvoir était déjà
incommensurable.

De plus, comme il ne comptait pas se montrer
dans l’immédiat, son pouvoir lui était inutile … Pourquoi ne pas se
montrer à ces demeurés ? Tout simplement parce que jusqu’à présent, il
avait été obligé d’utiliser Riku afin de devenir plus fort. Il ne
souhaitait plus rester dans cette position. Riku n’était pas assez
fiable pour que l’on puisse lui faire légèrement confiance plus de cinq
secondes par jours. Bien sûr, il aurait été facile d’aller les
retrouver, Riku, Sora et Kairi, alors qu’ils étaient sur l’île du
destin. Ils étaient affaiblit à ce moment, c’était donc surement
l’occasion rêver pour se débarrasser de ces gêneurs. Cependant, ça ne
se saurait pas passer comme cela. Il venait de subir une explosion de
plein fouet. Certes, cette explosion lui avait permit de s’enfuir du
corps de Riku, mais elle avait par la même occasion causé de grave
dégât à l’enveloppe corporel d’Ansem. Il avait été très affaiblit à
cause du Kingdom Hearts. S’il était allé accueillir les trois vauriens,
il se serait sans doute fait battre … Après tout, qu’était-il ? Un
scientifique … Il devait donc être capable d’imaginer une solution à ce
problème.

La seule solution qu’il parvint à trouver était de
laisser le temps à son corps de se soigner. Il partit donc dans
l’ombre, en faisant bien attention à n’être repéré par personne. Nul
âme dans l’univers ne devait savoir qu’il était en vie. Si jamais cela
se produisait … Elle devrait être éradiquée. C’était la seule solution
qui existait afin de faire tomber de nouveau les mondes dans les
ténèbres. Cela se trouvait être son objectif premier après tout …
Cependant, malgré cela, une question substituait : Que faire durant ce
temps.

C’était bien joli de vouloir se soigner, mais s’il n’y
avait aucun objectif à part cela, il allait perdre un temps fou … Or,
il avait actuellement un coup d’avance sur ses adversaires, il devait
donc en profiter autant que possible afin de prendre une pièce
importante, ou tout du moins, gagner la position de cette partie.

Le
problème restant le même et les hypothèses n’affluant pas dans l’esprit
du sans cœur de Xehanort, il décida de partir, de voyager un petit coup
assez discrètement. Cela ne l’empêcherait pas de se reposer et il
n’avait rien à perdre. Il allait donc espionner Sora et Riku.

Sa
direction fut donc l’île du destin, un monde où la mer régnait en
maître, où le bruit des vagues se faisait entendre, où le sable coulait
facilement dans ses bottes bleues, un bleu plus foncé que celui que
représentait la mer, mais qui était tout de même bleu. Le soleil
brillait à l’horizon, la plage était déserte, si l’on ne prenait en
compte les deux jets de couleur d’un bleu aussi clair que le ciel qui
venait de tomber dans l’eau. Des cris de joua venaient se frotter aux
oreilles d’Ansem. Il comprit alors qu’il s’agissait d’un roi, de Kairi,
de son chevalier ridicule qui était incapable de raisonner et du mage
qui ne valait guère mieux. Il se cacha donc, dans un coin, sous un
palmier dont les feuilles vertes présentaient un magnifique contraste
sur cette plage.

Ce qu’Ansem avait considéré comme de jets de
lumières se trouvaient être en réalité que Sora et Riku … Pendant un
instant, il fut tenter d’apparaître et de demander à Riku de le
rejoindre, mais réalisa très rapidement que cette idée était non
seulement puéril, mais aussi d’un dangereux … Il ne voulait pas mourir
de si tôt, après tant d’effort pour parvenir à rester en vie.

Il
observa donc la scène, Sora et Riku se jetant dans les bras de leurs
amis … Il trouvait cela tout à fait pitoyable ? Comment se pouvait il
que la keyblade ait choisis ces gamins pour la manier … Roxas, lui,
était déjà largement plus digne de brandir cette arme sacré, mais ce
n’était qu’en comparaison de ce qu’il voyait là … En réalité, celui qui
méritait le plus d’utiliser la keyblade n’était autre que lui. Qui
d’autre pouvait bien être capable de manier une arme aussi dangereuse
pour l’adversaire, aussi utile pour le propriétaire ?

Après
tout, Riku et Sora n’avait il pas gagner une puissance tout à fait
colossale grâce à cette arme sacré ? Si ce n’était pas le cas, comment
aurait-il bien put parvenir à défaire l’organisation les uns après les
autres ? La logique d’Ansem lui fait donc conclure que c’était la
keyblade qui augmentait la force de son propriétaire.

Quel était
la logique du scientifique ? Observer, interpréter, conclure. C’était
là tout ce qu’il fallait être capable de maitriser afin de devenir un
bon scientifique, il faisait cela à merveille et n’avait pas
l’intention de laisser tomber de si tôt.

Il continua ainsi à
observer Sora et ses amis pendant un long moment, puis parvint enfin à
comprendre ce qu’il lui manquait. Sora et Riku possédait la keyblade,
l’arme qui leur permettait de rivaliser en puissance avec tout
l’organisation en étant que deux. Cette même arme qui avait fini par le
vaincre quelques années plus tôt. La meilleur façon de pouvoir
rivaliser contre elle n’était-il pas de posséder une arme au moins
aussi puissante, qui serait capable de briser les étoiles, de détruire
une planète d’un seul coup ? Une arme comme la keyblade par conséquent …

Cependant,
cela ne renseignait pas sur la façon d’obtenir une telle puissance.
Avec le nombre de pêcher qu’il avait commit de part son passé, il
n’allait surement pas être un porteur de la keyblade, mais qui sait …
Peut être qu’il existe une arme capable de rivaliser avec elle, une
arme d’une puissance phénoménale.

Malheureusement, Ansem avait
beau se creuser le cerveau, il ne trouvait pas la réponse à ce
problème. De sa connaissance personnelle, il n’avait jamais vu une arme
capable de vaincre une keyblade, ni même ayant la possibilité d’y
résister à longues duré.

Qu’il en soit ainsi. Si aucune arme
n’était capable de rivaliser en puissance actuellement, la solution
semblait d’une évidence à vous en couper le souffle. Il suffisait tout
simplement d’en créer une. Ainsi, pendant qu’Ansem regardait la bande
de gamin s’amuser comme de petits fous, un sourire fut visible sur le
coin de ses lèvres.

À présent, il savait ceux à quoi il allait
passer le temps qu’il lui restait pour se reposer. Il allait canaliser
de l’énergie dans des sabres lasers, la même arme qu’utilisait son
simili. Pourquoi choisir cette arme ? Tout simplement parce que c’était
plus mobile, plus simple pour les combats, et donc tout simplement plus
utilisé lors des combats.

À présent, il s’apprêtait à quitter
l’île du destin, lieu où il avait pris tant de risque pour se retrouver
simplement avec la banalité d’un bût nouveau. Cependant, dans ses
pensées les plus profondes, Ansem souhaitait retrouvé ce qui l’avait
mis en dessous des autres de part le passé, sa mémoire. Ainsi, il
serait entièrement supérieur aux autres … Mais que pouvait-il bien se
trouver derrière cette mémoire perdu ? Cela aussi, c’était une question
importante que se posait le scientifique … Peut être découvrirait-il la
réponse d’ici peu … Peut être que ce besoin de retrouver la mémoire
l’entrainerait à sa perte …

Que dis-je, Ansem ne pouvait périr.
Enfin, il ne pouvait pas pour un bût aussi banal que retrouver la
mémoire. Après tout, n’était il pas sans cœur le plus puissant qui
puisse exister, selon lui ? Bien qu’il savait que créer une arme
capable de détruire une planète en un coup était tout simplement
impossible, il savait qu’en créer une capable de vaincre la keyblade
restait dans le domaine du faisable.

Pourquoi cette certitude ?
Mais après tout, qu’est ce que la keyblade ? Une arme sacré, certes,
mais s’est avant tout une arme. Une arme a forcément un forgeron. Donc,
elle a été construite. Il ne tenait qu’à Ansem d’en créer une plus
puissante.

Se fut sur cette pensée de future potentielle
victoire qu’il quittait l’île du destin, le lieu où vivait de nouveau
Sora, Riku et Kairi. Bientôt, le monde entier entendrait de nouveaux
son nom, craindrait de nouveau son nom … Me serais je de nouveau
tromper … Pourquoi un seul monde devrait il souffrir, là où tout
l’univers pourra ressentir l’étendu de sa colère, de sa haine
vertigineuse ? Demain sera un jour bien sombre, Ansem se promit alors
que le sang des héros formeraient un fleuve, un fleuve rouge, celui de
son futur royaume.

Ainsi, Ansem quitta le monde où vivait les
porteurs de la keyblade. Il se dirigea vers un monde fort éloigner
qu’il avait découvert par hasard, et commença ainsi à bâtir sa futur
arme. Les sans cœurs obéissaient aux plus forts, uniquement à eux,
donc, il serait le plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ansem, le chercheur des Ténèbres (à Terminer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» Au coeur de ces ténèbres-là
» je croyais que c'était terminer...
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de jouer :: Présentations-
Sauter vers: